Giroud, la délivrance

 

Son visage s'est décrispé, il a levé les poings et les yeux vers le ciel. Enfin. Il le tient son but. Sa toute première réalisation sous le maillot des Gunners. Une véritable délivrance. Muet depuis son transfert à Londres et en perte d'assurance, Olivier Giroud en avait besoin. D'une part pour faire taire les critique et autres mauvaises langues, mais surtout pour retrouver confiance. Après 354 minutes de jeu (pour la petite histoire, Thierry Henry avait inscrit le sien après 473 minutes), l'ex attaquant de Montpellier a ainsi débloqué son compteur en ouvrant la marque (39e) lors de la victoire des Gunners (6-1) contre Coventry City mercredi. Un soulagement.

Tout n'a pas été simple pour Olivier Giroud. Le meilleur buteur de Ligue 1 avait sans doute rêvé de biens meilleurs débuts avec son nouveau club. Mais l'adaptation à la Premier League a été un peu plus difficile que prévu. Habitué à trouver le chemin des filets à 25 reprises la saison dernière, Olivier a manqué d'efficacité. Du coup, Arsène Wenger l'a même laissé sur le banc lors des deux derniers matches de championnat face à Southampton (6-1) et Manchester City (1-1) afin de le "protéger". Il aura fallu attendre son 7e match avec Arsenal pour le voir célébrer un but. Une délivrance. Car même s'il affirmait "être convaincu" que sa saison à Londres serait bonne,  les médias, certains supporters et peut-être - surtout - lui-même commençaient sérieusement à se poser des questions sur ses capacités à la pointe de l'attaque du club londonien.

Olivier Giroud, également auteur d'une passe décisive pour Andreï Arshavin face à Coventry, a donc enfin lancé sa saison. Même s'il a raté un penalty durant la rencontre (pour parler chiffres, l'international français a manqué trois des quatre penalties qu'il a tiré en 2012), ce match pourrait lui servir de déclic et lui permettre d'enfin trouver ses marques. Enchaîner et éviter de tomber dans le doute, voilà l'important. "Tout le monde avait en tête que le plus tôt serait le mieux. Certainement plus dans la sienne que dans celles des autres d'ailleurs. C’est positif. Olivier est un excellent buteur. Actuellement, il est en quête de confiance et ce but va l'aider en ce sens. J'espère maintenant qu'il va réussir à transposer cette confiance en Premier League ", confiait Wenger après la rencontre. La seule chose qu'on lui souhaite ? Que ce but soit le premier d'une longue série !


Ajouter un Commentaire


Partager

joomla 1.7